Un catalogue de plus de 2800 titres !

Bienvenue sur RougePlay-fr!
Utilisateur: [user], MDP: [password]

Nos recommandations
Harry Houdini
Roland Lacourbe nous explique tout de Harry Houdini: les détails de ses films et des anecdotes sur sa vie.
Tanganyika
A partir de 1950, Willy Rozier sent un besoin d'exotisme et d'aventures. C'est ainsi qu'il se rend au Tanganyika, tantôt chassant les grands fauves, tantôt filmant. Il raconte ses aventures en toute simplicité dans un style direct parfois imagé par des photographies prises sur le vif et qui reflètent l'authenticité de son récit.
Laurent Préyale science-fiction
Au début du siècle, la Lune faisait rêver Georges Méliès. Il suffit aujourd'hui d'acheter un billet de cinéma pour toucher du doigt cette lointaine banlieue et ramener sur terre des photos souvenirs ou des cailloux de l'espace. La science-fiction montre un univers où se déroulent des faits impossibles fondés sur la science et la recherche. Elle est utopique et soulève toujours la question de l'avenir de la société et de l'humanité. Et son succès ne se dément pas. Les plus grands succès du box-office sont des classiques du genre : «La Guerre des étoiles», «Dune», «Matrix». De «Métropolis» à «Star Trek» en passant par «E.T», découverte des lois du genre.
Cartel Land
Mexique. Dans un petit village du Michoacán, José Mireles, un physicien qui se fait appeler El Doctor, est à la tête d’Autodefensas, un mouvement citoyen contre le Knights Templar, le plus redoutable cartel de drogue de la région qui sévit depuis plusieurs années. Parallèlement, dans la Vallée de la Cocaïne, ce canyon désertique de 84km de long dans l’Arizona, le vétéran Tim ‘Nailer’ Foley et son groupe paramilitaire Arizona Border Recon, luttent contre l’invasion de la guerre des cartels mexicains en Arizona.
Visages noirs
Documentaire réalisé par le cinéaste Willy Rozier. Ce film constitue une étude sur les échanges de races et sur l'influence islamique dans leur évolution. Lieux de tournage: Congo ex-Belge, République Centre Africaine et Tchad.
Let there be light
Loin du mythe du soldat heros, la reeducation des soldats americains traumatises par la guerre.
Von Stroheim
Portrait d'Erich von Stroheim qui fut un grand réalisateur du cinéma muet des années 1920 - 1930, entraînant souvent avec lui un parfum de scandale pour avoir dépeint l'animalité tapie en chaque homme.
Edith Piaf - Le concert idéal
Documentaire à base d'archives proposant le "concert idéal" d'Edith PIAF à partir de nombreuses chansons datant de la période 1952-1962. De brefs extraits d'interviews off de la chanteuse font le lien entre chaque interprétation. La chanson "Mon manège à moi" est illustrée par des images de Danièlle BONEL montrant Edith PIAF qui s'amuse joyeusement avec ses amis lors de sa tournée en Amérique du Sud, aux Etats Unis et en Egypte .
Couple et duo Valentino Nazimova
dans l'histoire des couples et des duos du cinéma, deux artistes ont incarné le mythe extravagant des années folles. Leur collaboration ouvrit la voie à une plus grande liberté de création. Alla Nazimova et Rudolph Valentino représentent le couple le plus extraordinaire et le plus improbable des années 20. Pourtant, ces deux artistes contestés se sont croisés et ont travaillé ensemble. La collaboration d'Alla Nazimova et de Rudolph Valentino reste encore aujourd'hui unique dans l'histoire du cinéma. Originaire de Russie, la célèbre actrice, lesbienne et polyglotte, a été mariée plusieurs fois. Valentino quant à lui va révolutionner l'image de l'homme au cinéma. L'acteur italien sera le premier à oser porter à l'écran sa part de féminité, il deviendra le premier "Latin Lover". Dès lors, les hommes porteront des bijoux, et se gomineront les cheveux. Ce documentaire met en avant deux stars du cinéma muet qui vont lutter contre la censure des années 20.
Know your enemy
L'objectif principal du film est de présenter l'histoire et les coutumes des Japonais à la force de combat américaine. Tout au long du film, un grand effort est mis en juxtaposant les anciennes coutumes avec les aspects modernes du Japon. Cet effet crée le sentiment d'un peuple étrange avec des nuances de normalité. Le film commence par discuter des soldats de l'armée japonaise. Cette section se concentre principalement sur l'apparence et l'alimentation du soldat, beaucoup plus que la tactique et la stratégie. Le film commente les soldats de l'armée japonaise comme étant «aussi semblables que des tirages photographiques sur le même négatif».
Harold Lloyd Bonus
Bonus sur les films de Harold Lloyd: Jean-Pierre Piton, journaliste, nous apprend des anecdotes sur les films de Harold Llyod et l'homme qu'il était.